LES VITAMINES, EXPLICATIONS

 

  

En plus des protéines, lipides et glucides que nous avons déjà vus dans nos articles précédents, notre organisme a besoin de vitamines pour que nos cellules puissent fonctionner correctement.


A la différence des macronutriments, ces substances (appelées micronutriments car notre corps en a besoin en petite ou très petite quantité), n’ont aucune valeur énergétique.


Elles n’en demeurent pas moins essentielles, car elles exercent des fonctions primordiales dans le métabolisme énergétique, le fonctionnement des muscles, et du cerveau ainsi que dans la prévention de certaines maladies.

En tant que sportifs, pour optimiser nos capacités et rester en forme, éviter les crampes, les blessures, il est plus qu’impératif de consommer des vitamines! Elles ont aussi pour rôle de protéger les cellules des muscles pendant l’effort et d’optimiser la phase de récupération.


Il est donc essentiel d'avoir un apport en vitamines adapté à ses besoins dans un objectif de santé ou de performance.


A l’exception de la vitamine D (qui peut être synthétisée après exposition au soleil, sous certaines latitudes) et de la vitamine K, l’organisme étant incapable de synthétiser les vitamines, elles doivent impérativement être apportées par l’alimentation.


Des carences peuvent apparaître pour différentes situations:


Un déséquilibre alimentaire, fréquent dans notre société actuelle (régimes amincissants, restauration rapide...)

La pratique d'une activité physique intense,

Les périodes hivernales de certaines régions,

La consommation de café, thé, alcool, tabac...

Le meilleur moyen pour éviter ces carences est d’avoir une bonne hygiène de vie et une alimentation équilibrée et variée !


Attention, En aucun cas, un excès en vitamine permet de stimuler et d’améliorer la performance. Prendre des suppléments en vitamines sans contrôle peut conduire à des hypervitaminoses ayant des effets contraires à ceux recherchés.


Quelles vitamines ?

On distingue 13 vitamines différentes, que l’on classe en deux groupes.


Les vitamines hydrosolubles


Ce sont la vitamine C et les vitamines du groupe B (B1, B2, B3 B5, B6, ..).
On les appelle ainsi car elles sont solubles dans l’eau, et par conséquent se dispersent dans les liquides de l’organisme, sans être stockées : ce facteur les rend très peu toxiques, puisque même en cas de surconsommation, elles sont évacuées dans les urines. Cela fait aussi que si l’alimentation n’apporte pas régulièrement plus de 50% des apports recommandés, de petites carences peuvent se développer en l’espace d’un mois. Leur effet maximal dans l’organisme survient 8 à 14h après ingestion.


De manière générale, les vitamines hydrosolubles sont apportées en majorité par les fruits et légumes (qui sont gorgés d’eau).

 

Les vitamines liposolubles


Ce sont les vitamines A, D, E et K.
On les appelle ainsi car elles sont dissoutes et stockées dans les tissus adipeux, ce qui peut les rendre toxiques à haute dose. Cette propriété fait également que l’on peut les apporter de manière moins régulière que les vitamines hydrosolubles.
De manière générale, les vitamines liposolubles sont apportées par les lipides alimentaires (huiles, poissons gras, jaunes d’oeufs, abats, foie, etc.), à l’exception de la vitamine D dont la seule source vraiment intéressante reste le soleil.

Nous pouvons donc que vous conseiller de consommer quotidiennement des fruits et des légumes mais aussi des oeufs, des oléagineux, et plus raisonnablement du poisson et de la viande !