MENU

Léchauffement "Prévention des blessures" en Football

 

 

Le football est un sport à risques au niveau des blessures.

Dans une étude réalisée par l'UEFA durant la saison 2012-2013 et qui portait sur 22 clubs du top européen, 892 blessures on été recensées!

Les blessures sont nombreuses et les équipes qui auraient le moins de blessés dans l'année auraient plus de chance de terminer en haut du classement (en football professionnel).

En football amateur, cela semble également influer grandement les résultats puisque de nombreux effectifs sont limités en nombre et en qualité.

Il est donc important d'essayer de diminuer les risques de blessures chez les joueurs.


Quelles sont ces blessures?

D’après une étude de l’UEFA, Les déchirures, les claquages, les contractures représentent 38% des blessures des footballeurs et la cuisse est le membres le moins épargné par ces blessures (80% rien que pour les ischio-jambiers)

On comprend l’importance d’un travail de prévention des ischio-jambiers ( une faiblesse des ischio-jambiers aurait également une influence sur les blessures aux genoux ..).

25,4% des blessures concernent les articulations du genou ou des chevilles (entorses principalement) et 14% des blessures du footballeur concernent les hanches et l’aine (pubalgie).


Comment arrivent ces blessures?

Voici un tableau intéressant sur les principales actions menant à des blessures (Hawkins et al, 2001).

 

 

On remarque que l’on se blesse très souvent “seul” (course, changement de direction, frappe, saut,..).

Presque la moitié des blessures en match apparaîtraient dans les 30 dernières minutes.

 


On peut s’intérroger sur les causes de ses blessures .

Exemple avec les blessures musculaires :

Les facteurs favorisants

Les Facteurs individuels

- Perte d’élasticité musculaire avec l’âge
- Déficit d’élasticité musculaire (limite les amplitudes articulaires nécessaires à la pratique sportive)
- Convalescence, grippe, état infectieux
- Facteurs psychologiques (grande émotivité, stress)

Les Facteurs hygièno-diététiques

-Hydratation insuffisante
- Manque de sommeil
- Alimentation déséquilibrée
- Dopage : anabolisants (favorisent l’apparition des crampes, augmentent le volume musculaire sans pour autant augmenter la résistance des tendons), corticoïdes (reculent le seuil de douleur, fragilisent les tissus)
- Mauvaise hygiène dentaire (bactérie des caries qui infiltrent le sang et crée des infections)
- Tabagisme

Les Facteurs liés à l’entraînement

- Absence ou insuffisance d’échauffement
- Entraînement excessif ou mal programmé
- Musculation disharmonieuse agoniste-antagoniste
- Déficit de force en excentrique
- Absence de récupération

Les Facteurs environnementaux

- Humidité
- Froid, vent
- Sol glissant



Comment éviter au maximum les blessures ?

Premièrement en réduisant au maximum tous ces facteurs favorisants !

Un suivi des joueurs , de leurs sensations, de leur état de forme, de la charge d'entraînement est très efficace ( méthode RPE, logiciel trainingloadPro, ..).

Il est aussi important d'effectuer un travail de prévention des blessures.

Ce travail de prévention peut s’effectuer à base de proprioception , de renforcement musculaire, de mobilité. Il est intéressant de le faire en échauffement.

L’UEFA propose un échauffement préventif qui réduirait pour moitié le nombre de blessures !

En effet, des études ont été réalisé sur des jeunes principalement de 13 à 17 ans et ont montré que les équipes qui effectuent les exercices du "11+" au moins deux fois par semaine réduisent de 30 à 50% le nombre de joueurs blessés.

Il est possible d’utiliser cet échauffement pour des jeunes de ces catégories mais également pour des séniors.

Nous vous le présentons.

 

1ère partie : Exercices de course - 8mn

 

 

Exemples exercices 5 en vidéo


 

 

2ème partie : Exercices de Force-Pliométrie-Equilibre - 10mn

 

 

 

 

 

 

 

Exemples exercices 9 en video

 

Exemple exercices 10.3 en vidéo

 

 

 

 

3ème partie : Exercices de course - 2mn

 

 

Si jamais les photos n’apparaissent pas vous pouvez taper “11+ fifa” sur google (et dans images) , vous aurez accès aux exercices.


Il est possible de reproduire le même échauffement .
Mais il est également possible de s’en servir comme modèle pour construire son échauffement en s’inspirant de la trame et de certains exercices.
On pourra ainsi adapter l’échauffement au travail qui va suivre.