MENU

Comment répartir le travail physique dans la semaine (et dans la séance) ?

 

 

Cette répartition du travail physique va dépendre grandement du nombre d’entraînement dans la semaine, de la période de la saison (pré-saison, trêve hivernale, championnat), mais aussi du niveau des joueurs, de leurs besoins, de vos objectifs, peut être du cycle dans lequel se trouve la semaine d’entraînement..

Aussi, il n'y a pas de solution miracle ou de vérité.

Mais , il y a des paramètres à prendre en compte et qui peuvent vous aider à répartir le travail physique pour que celui ci soit efficace , c’est-à-dire qu’il permette de faire progresser les joueurs tout en les préparant de manière optimale pour le match du dimanche.

 

 

Le travail d’endurance

 

Tout va dépendre de sa forme.

En saison, il se réalise souvent sous forme d’intermittent pour travailler la puissance aérobie.
Ce travail pour qu’il ait des effets positifs doit être un minimum “difficile” et va donc être exigeant sur les plans musculaire et nerveux .

Il est recommandé de ne pas en proposer juste avant un match. On préfèrera le placer en milieu de semaine (au moins 72h avant un match) .

Dans la séance, ce travail peut être réalisé avec de la fatigue, donc à proposer en seconde partie de séance si vous souhaitez travailler en parallèle une qualité physique qui demande de la fraîcheur (vitesse, explosivité, force ..).

 


Si vous le faites sous forme continu pour travailler la capacité aérobie, il peut être judicieux de le faire sous forme de circuit ou parcours (avec intégrations d’exercices techniques, de coordination par exemple).

Ce travail là peut être réalisé en début ou milieu de semaine.

On peut le faire sur de la fatigue, donc à proposer en seconde partie de séance si vous souhaitez travailler en parallèle une qualité physique qui demande de la fraîcheur (vitesse, explosivité, force ..).

 

On peut l’utiliser pour récupérer le lendemain d’un match ou d’un gros entraînement (en club ou à titre personnel).
Pour plus d’infos sur le décrassage : https://www.preparationphysiquefootball.com/201706/Le-decrassage-en-football.php

 


Notre proposition pour un match le dimanche:

Séance PMA : Mardi ou Mercredi, seconde partie de séance

Séance aérobie capacité : lundi ou mardi ou mercredi, seconde partie de séance

 

 

 

Le travail de vitesse

Cela va dépendre de sa forme et de la charge que vous allez proposer (nombre de séries, de répétitions, ..).

Pour un travail de vitesse “classique” dont l’objectif est d’améliorer les qualités de vitesse, on le proposera en début ou milieu de semaine.

Ce travail nécessite de la fraîcheur , on le fait donc après une journée de repos complet.
Par contre, il est sollicitant sur les plans musculaires et nerveux, on ne le proposera pas sous cette forme juste avant un match (72h minimum avant un match).

Dans la séance, toujours pour cette raison de fraîcheur, on le proposera en première partie de séance.

Si vous souhaitez proposer de la vitesse avant un match (dernière séance d’entraînement de la semaine) pour “réveiller” vos joueurs musculairement et nerveusement, il sera préférable de le faire par exemple sous forme d’exercices de vivacité . Pour plus d’informations :
https://www.preparationphysiquefootball.com/201705/Quel-travail-physique-avant-un-match.php

 


Notre proposition pour un match le dimanche:

Séance Vitesse classique : Mardi ou Mercredi, première partie de séance

Séance Vivacité : Jeudi ou Vendredi, première partie de séance

 

 

 


Le travail de Force

Là encore , cela va dépendre de la forme (force maximale, force vitesse, force explosive, force endurance,...)

Le travail de force maximale , de force vitesse ou de force explosive demandent de la fraîcheur.

On le planifiera donc plutôt après un jour de repos et en début de séance.

Le travail de force maximale et de force vitesse est fatiguant sur les plans musculaires et nerveux , on ne la proposera donc pas en fin de semaine.

On entend par travail de force vitesse le travail type : pliométrie, travail explosif en escalier, en montée, avec résistance...

Le travail de force explosive ( type stato-dynamique, ou concentrique pur) peut être envisagé en fin de semaine  (son volume sera faible mais intensité élevée).


Le travail de force endurance ( répétition d’effort explosif, intermittent force) se réalisera assez loin du match donc début ou milieu de semaine.
On pourra le proposer en seconde partie de séance.

 

Notre proposition pour un match le dimanche:

Séance Force maximale : Mardi , première partie de séance

Séance Force vitesse : Mardi ou Mercredi, première partie de séance

Séance Force explosive : Jeudi ou Vendredi, première partie de séance

Séance Endurance de force : Mardi ou Mercredi, seconde partie de séance

 

 

 

Le travail de coordination

Ce travail n’entraîne pas récupération longue , donc on peut le placer quand on veut dans la semaine.. Il demande tout de même de la concentration donc on le réalisera plutôt en première partie de séance (possible en échauffement).

 

 

 


Le travail de souplesse

Si votre objectif est d’améliorer votre souplesse (étirements passifs longs par exemple, Ce travail est plutôt réalisé à titre personnel ,chez soi).
On le placera assez loin du match, soit en debut de semaine le matin par exemple, soit au cours des trêves estivales et hivernales.

Pour les étirements “classiques” de fin d’entraînements ou d’avant match, plus d’informations ici :


Etirements après l”effort  : https://www.preparationphysiquefootball.com/201706/Faut-il-s-etirer-apres-l-effort.php


Etirements avant l’effort :  https://www.preparationphysiquefootball.com/201707/Faut-il-s-etirer-avant-les-matchs.php

 

 

 


Travail physique intégré ou pas?

Cela va dépendre de votre conception de l'entraînement, de vos idées premièrement. Le nombre d’entraînement , le niveau des joueurs, leurs âges, .. va aussi influencer ces choix.. Par exemple, si vous avez seulement 2 entraînements par semaine, il sera plus difficile de proposer le travail physique sans ballon que si vous avez 5 entraînements...

 

Certains chercheurs et préparateurs physiques ont montré la nécessité pour développer les qualités physiques de faire des exercices physiques de manière dissociée (pour le travail de vitesse notamment).

 

C’est un autre débat auquel nous tentons de répondre dans la formation en ligne et qui sera peut être l’objet d‘un article .

 



LES DERNIERS ARTICLES