4 qualités qu’un coach devrait avoir

 

 

 

F.Ducasse dans son livre “La boîte à outils de l'entraîneur et du performeur” présente une vingtaine de qualités qui pour lui sont essentielles pour être un “bon” coach et pour bien manager ses équipes.

Nous vous présentons 4 qualités qui ont retenu notre attention.

 

① Trouver son style d'entraîneur

Le style d’un entraîneur est ce qui le distingue dans son comportement et sa méthode de travail. C’est sa meilleure qualité qui devient sa marque de commerce. Ceux qui ont un style marqué semblent bien savoir qui ils sont, ce qu’ils veulent, et il est très difficile de s’attaquer à quelqu’un qui sait qui il est !

 

② Utiliser peu de mots

En communication comme en littérature, faire court est souvent ce qu’il y a de plus difficile. Quand on y parvient, l’impact est plus grand. Le rôle d’un entraîneur est d’avoir complexifié pour simplifier, et bien sûr d’éviter l’accumulation de notions différentes qui s’annulent, d’éviter d’être verbeux.

 

③ Montrer de l’audace

Un entraîneur demande souvent à ses joueurs de faire preuve d’audace, mais un entraîneur peut aussi se poser la question suivante : “Quand ai-je moi-même faire preuve d’audace pour la dernière fois?” Être anticonformiste (se montrer capable , par ses actes, de ne pas être absorbé dans le moule ) est un comportement audacieux dont pourront s’inspirer les joueurs. L'entraîneur aussi peut faire des “petits pas exceptionnels”.

 

④ Avoir assez confiance pour ne pas surjouer

Il est bon de faire comprendre aux joueurs, lorsqu’ils affrontent un adversaire supérieur, que ce n’est pas le classement qui importe, mais ce que l’adversaire sera capable de faire ce jour-là! D’où l’objectif pour les joueurs de ne pas surjouer et de partir de leur niveau de performance régulier. Cela vaut aussi pour l'entraîneur, qui doit veiller lui-même à ne pas “surcoacher”. L’erreur est de penser qu’il n’y a qu’en en faisant des tonnes ou qu’en étant en état de grâce qu’on pourra gagner. Faire preuve de confiance en soi, en match, c’est pouvoir envisager de gagner, même contre un adversaire mieux classé, avec son niveau de performance régulier, qui s'élèvera de lui-même quand ce sera nécessaire.









ootball.com/201706/4-qualites-qu-un-coach-devrait-avoir.php" data-width="100%" data-numposts="5">