Quel travail physique avant un match ( au cours du dernier entraînement )?

 

 

La priorité du dernier entraînement avant un match doit logiquement être la préparation du match.

Il n’est plus question de vouloir améliorer ou développer des qualités physiques mais plutôt de préparer au mieux le match.

Certains entraîneurs feront beaucoup de travail tactique, d’autres beaucoup de travail technique…

mais quid du travail physique pour ce dernier entraînement avant le match?

 

L’idée de notre site internet et notre page facebook est de vous aider dans votre apprentissage de la préparation physique , que vous soyez joueur ou entraîneur. 

Pour cela nous vous proposons régulièrement des articles sur des sujets qui touchent à la préparation physique en football.

Si vous êtes allés sur le site www.preparationphysiquefootball.com , vous savez que nous allons aussi bientôt proposer des formations en ligne afin d’aider ceux qui veulent apprendre encore plus sur l’entrainement physique.

Nous pensons que pour vous aider à comprendre ce domaine, nous devons vous inciter à la réflexion sur la conception et la mise en place de VOS exercices physiques.


Voici un exemple de “réflexion” que vous retrouverez dans nos formations en ligne.

Nous vous proposons de réfléchir et répondre (si vous le souhaitez) à différentes questions qui permettront d’établir quel travail physique semble le plus adapté avant un match !

 

➟ Nous pensons que la première question à se poser pour établir cet entraînement est:


Comment faire un entrainement qui va permettre aux joueurs d’être frais (musculairement et nerveusement) le jour du match ?


Si vous n’avez pas d’idée, il est possible de prendre le problème à l’envers et de procéder par élimination : quel type de travail ne va pas leur permettre d’être frais le jour du match?


Deuxièmement , on peut s’interroger sur :

Quel type d'entraînement va leur permettre d’être le plus “réveillé” possible sur les plans musculaires et nerveux?

Dans votre réflexion, nous pensons qu’il est utile de prendre en compte plusieurs paramètres comme par exemple :

- Le temps que vous avez entre le dernier entraînement et le match (24h? 48h? 72h? )
- Le nombre d'entraînement par semaine (2,3,4,5?)
- Le niveau physique des joueurs
- leur capacité de récupération
- leur état de forme...

 

Voici quelques éléments de réponse sur ce travail physique que vous pouvez faire avant un match (au cours du dernier entraînement).

 

Quel type de travail ne va pas permettre d’être frais le jour du match?


- le travail physique avec beaucoup de volume

- le travail physique “lactique” ( travail intermittent navette par exemple )

- le travail physique qui va “casser” beaucoup de fibres musculaires ( force maximale par exemple)


Ces types de travail sont à placer de préférence “loin” de la compétition, c’est-à-dire en début voir en milieu de semaine par exemple.

 

Quel travail va permettre de “réveiller” musculairement et nerveusement les joueurs?


On pourrait faire un travail de vitesse mais il est fatiguant nerveusement (car la charge de travail est importante pour pouvoir progresser) .


On lui préférera donc un travail de vivacité.

La vivacité pourrait se définir comme la faculté du joueur à effectuer des actions très courtes et intenses (type sprints courts) tout en changeant de direction ou de rythme.


Comment faire?

Echauffement conséquent avant le travail de vivacité

On peut coupler ce travail de sprints avec un travail d'appuis, de changements de direction ou de changements de rythme.

intensité dans les jeux , les exercices (réveil musculaire et mental)

Un volume peu important et des récupérations importantes (pour ne pas créer trop de fatigue)

des exercices de vivacité ludiques (plaisir)

exercices à base de duel (notion de compétition)

avec ballon , sans ballon (à vous de faire un choix)… un mix des deux semble pertinent.

Maximum 3-4 séries de 4 à 6 sprints.

 

Le temps de cet entrainement est à moduler selon le temps qui le sépare du match et selon le niveau de forme des joueurs.

 

Cela reste un exemple, une proposition, certains proposent une séance plus lourde avant un match.. A vous de tester différentes formules et demander le ressenti des joueurs