Le circuit training en football

 

 

Norbert Krantz défini le circuit training comme étant “une méthode d’entraînement qui se distingue des autres par la répétition méthodique d’exercices agencés et enchaînés selon un rythme défini, en vue d’optimiser tout ou partie des qualités physiques”.

Le circuit training est une méthode d’entraînement qui consiste à réaliser plusieurs exercices les uns après les autres, avec pas ou très peu de temps de récupération. Une fois la totalité des mouvements effectués, l’enchainement est repris depuis le début.

 


Pourquoi utiliser le circuit training?


Pour M.Ricard, il offre certaines “facilités” en termes d’organisation, d’animation de séance et de remédiation tout en ayant un contrôle optimal sur le temps, la gestion du groupe et le matériel que l’on va choisir.

Il permet d’associer plusieurs qualités physiques dans une même séance.
Il permet de varier les entraînements et d’apporter un côté ludique à vos séances.
Il permet de créer un véritable esprit de groupe.

 

Quand utiliser le circuit training?


Dans la saison:

Les circuits trainings sont particulièrement pertinents lors des phases de reprise pour travailler tous les muscles, avec des charges légères (ou poids de corps).
On peut les utiliser également en cours de saison .


Dans la séance:

- En échauffement
- Pour développer des qualités physiques
- En récupération
- Pour la prévention des blessures


On peut donc l’utiliser dans toutes les phases d’un entraînement, en modifiant selon la phase et l’objectif visé, le volume, l’intensité et les exercices utilisés.

On peut par exemple utiliser le circuit training pour faire un travail de gainage, un travail de proprioception, un travail de musculation , ...

Les possibilités sont très grandes !

 

Les points sur lesquels vous devez être attentifs :

- Le circuit training permet de travailler plusieurs qualités physiques à la fois mais attention, certains “mélanges” ne fonctionnent pas bien et peuvent créer des “interférences” . Ce peut être le cas par exemple si vous travaillez en série longue (plus de 10 répétitions) à une PMA très élevée ( proche de 100% ).

- Les joueurs ne sont pas identiques (force, état de forme, ...) , utiliser les mêmes charges et les mêmes intensités pour tout le monde peut donc être problématiques . Si vous en avez la possibilité, aménagez plusieurs niveaux.

- Si les postures ou gestuelles ne sont pas maîtrisées par certains joueurs il est souhaitable d’apprendre premièrement la technique en question.

- Les circuits training engendrent de la fatigue et il existe donc un risque que certaines gestuelles ou postures se dégradent . Si c’est le cas il est recommandé d’aménager voir d’arrêter l’exercice.

 

Qui peut faire des circuits training?

Il ne semble pas y avoir de contre-indications quel que soit le public !
Il suffit simplement d’adapter le volume, l’intensité et les exercices au niveau d’aptitude du public visé.
Aussi, il est intéressant d’utiliser le circuit training chez les jeunes.

 

Quelques conseils :

- Proposez 6 à 8 exercices par série
- Vous pouvez utiliser des temps de travail allant de 15 secondes à 1 minutes par exercice. Par exemple 30 secondes d’effort, 30 secondes de récupération par exercice.
- de 4 à 8 minutes par série
- De 2 à 4 séries


Attention ce ne sont que des indications , vous pouvez évidemment procéder différemment.

 

Nous verrons prochainement des exemples de circuits training .